Something Beautiful de Jamie McGuire | Chronique

something beautiful.png

4

America Mason, a sassy undergrad at Eastern State University, is in love with a Maddox–Shepley Maddox. Unlike his cousins, Shepley is more lover than fighter, but a road trip to her parents’ home in Wichita, Kansas could mean the next step, or the end of everything.

3Je viens tout juste de finir Something Beautiful! Jamie McGuire est connue pour son best-seller Beautiful Disaster, le premier tome de la série Beautiful. J’aime beaucoup son travail, je l’avais découvert avec cette série justement. Je dois dire qu’à la base je n’avais pas particulièrement envie de lire une histoire sur la rencontre d’America et Shepley. Mais voilà j’ai fini la lecture, je ne regrette pas du tout, je suis assez satisfaite.

Alors pour vous mettre un peu dans le bain ou vous rafraîchir la mémoire, America Mason est la meilleure amie d‘Abby Abernathy dans Beautiful Disaster. Elle sort avec Shepley Maddox, qui est le cousin de Travis Maddox. Tous les deux sont les deux personnages secondaires du premier tome, et là ils ont le droit à leur propre histoire.

En bref, on a la rencontre d’America et Shepley à la rentrée en fac. On a ensuite leur premier rendez-vous en tête à tête. Et on les retrouve 2 ou 3 ans après, America et Shepley ont quelques difficultés dans leur couple. Ils décident de se rendre chez les parents d’America, un petit voyage qui va être décisif pour leur avenir.

Wherever you are, I’m there with you. I don’t want to be anywhere you’re not.

Avec une centaine de pages, la lecture a été très rapide, je l’ai dévoré en une soirée! Dès les premières lignes je me suis retrouvée plongée dans l’univers de Beautiful Disaster avec la (forte) présence d’Abby et de Travis. C’était plaisant de lire quelque chose de familier et de retrouver des anciens personnages. Malheureusement j’ai trouvé ce couple un peu trop présent à mon goût, je comprends parfaitement puisqu’ils sont tous meilleurs amis. Mais du coup, on oubliait presque les personnages principaux.

Le livre progresse avec deux points de vue, on jongle entre celui d’America et celui de Shepley. Et à presque chaque chapitre, on change de période, on avance assez rapidement dans leur relation. Ça m’avait un peu perturbé au départ, mais c’est rien de grave!

Concernant les personnages, America est plutôt attachante même si elle a ce cliché de « meilleure amie sûre d’elle et fêtarde et opposée du personnage principal (puisqu’elle est blonde)… ». Elle est la meilleure amie qu’on retrouve en général dans les New Adult. C’est vrai qu’elle est arrogante et directe, elle est très mère-poule… Et sur ce coup là, elle est placée au premier plan, et c’est sympa ce petit changement de caractéristiques de personnage principal. J’aime beaucoup sa façon d’être et sa façon de voir les choses.

Shepley, lui.. alors là! Je ne lui avais jamais accordé d’attention, lui aussi, est le meilleur ami classique, dans cette série c’est également le cousin, mais qui est considéré comme un frère. Je n’arrivais pas vraiment à le cerner, dans BD je pensais qu’il manquait un peu de développement.

Du coup, ce novella m’a totalement fait changé d’avis, ce n’est pas un bad boy, il n’est ni un gentil garçon, sage et timide. Il est juste plus calme et moins violent que Travis. Il est plutôt pacifiste, il ne se bat et n’est pas marqué sur le corps. Il est très romantique, il rougit beaucoup autour d’elle, c’était plutôt adorable comment il a géré le premier rendez-vous avec America. Il est très sérieux et investi dans la relation qu’il entretient avec elle.

Dès leur première rencontre, l’alchimie y est, le courant passe très bien entre ces deux là. Faut savoir qu’avec Jamie McGuire, les couples font la guerre avant de se mettre ensemble, et c’est agréable de voir qu’avec America et Shepley c’était si facile!

She’s special, you know? She’s a daddy’s girl, but she’ll tell you where to stick it if she doesn’t like what you have to say. She’ll slap a giant to protect the honor of her best friend. She hates goodbyes. She wears this little gold cross around her neck and cusses like a sailor. She’s my happily ever after.

Mais il ne faut pas tomber dans le piège, America et Shep rencontrent eux aussi des difficultés dans leur couple, des problèmes de distances et d’engagement….

Jamie McGuire a fait un bon travail avec ces deux personnages, c’était rafraîchissant de les avoir en tant que personnages principaux. Et puis, ça m’a permis de me retrouver dans le monde de Travis et Abby.

Il ne m’a pas bouleversé plus que ça, alors que j’ai pour habitude de soit chialer comme un bébé, ou de finir par détester un des personnages. Un bon novella pour terminer la série. C’était court et rapide à lire, mais du coup j’en redemande plus!

4 commentaires

  1. J’aimais bien leur couple dans BD, même si comme tu dis, ils sont peu développés. Etrange qu’elle implique autant Abby et Travis alors que le contraire n’avait pas trop lieu dans BD.. J’avais lu un autre tome avec l’histoire d’un des frères Maddox, il était pas trop mal non plus 🙂 Si j’ai bonne mémoire elle en écrit un pour chacun mais je me suis arrêtée à celui du frère policier (je crois). Il faudrait que je m’y remette x)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s