Confess de Colleen Hoover | Chronique

Edition lue : Confess de Colleen Hoover publié le 10 mars 2015 par Gallery Books (306 pages, broché) – Genre : Drame, New Adult, Romance contemporaine
22609310

Ma note : 5 / 5

Auburn Reed has her entire life mapped out. Her goals are in sight and there’s no room for mistakes. But when she walks into a Dallas art studio in search of a job, she doesn’t expect to find a deep attraction to the enigmatic artist who works there, Owen Gentry.

For once, Auburn takes a risk and puts her heart in control, only to discover Owen is keeping major secrets from coming out. The magnitude of his past threatens to destroy everything important to Auburn, and the only way to get her life back on track is to cut Owen out of it.

The last thing Owen wants is to lose Auburn, but he can’t seem to convince her that truth is sometimes as subjective as art. All he would have to do to save their relationship is confess. But in this case, the confession could be much more destructive than the actual sin…

.
Ceci n’est pas un secret, j’admire énormément Colleen Hoover et son travail. J’ai découvert le New Adult avec son best-seller Hopeless, qui est un livre unique et qui restera toujours un de mes coups de cœur. Ses nouvelles sorties font toujours parties de ma PAL. Comme toujours, un roman de Colleen Hoover peut me mettre dans tout mes états. Elle nous intrigue et captive. Elle nous mène carrément en bateau. Et on finit pas en redemander encore et encore…

Là, j’en voulais plus. Il est vrai que Confess est unique en son genre. Je ne peux pas vous trouver de livre similaire. Il est bouleversant et poétique. Mais je n’ai pas été aussi chamboulée et déprimée que lorsque j’ai lu Ugly et Maybe Someday. Je n’ai pas retrouvé la Magie CoHo.

J’ai tout de même passé un très bon moment, CoHo réussit toujours à m’étonner. J’admire sa façon d’utiliser un type d’art différent dans chaque roman et de créer une magnifique histoire avec. Ses personnages sont développés à la perfection. Ils sont à la fois ordinaires, mais tellement spéciaux. Ils ne sont pas parfaits, ils prennent de mauvaises décisions, ils peuvent se comporter de façon immorale, mais on les aime.

Auburn et Owen ont tout deux un passé douloureux qui leur ont empêché de vivre une vie normale. Ils n’ont pas de vie sociale, peu d’amis, ils travaillent puis rentre chez eux. Puis un jour ils se rencontrent, et leurs vies seront bouleversées à jamais.

There are people you meet that you get to know, and then there are people you meet that you already know.

Je n’ai pas aimé la position dans laquelle Auburn se retrouvait et les décisions qu’elles étaient forcée de prendre. Elle était un peu passive, elle ne questionnait pas les décisions qu’on prenait à sa place. Owen, quant à lui, était très mystérieux et calme. Je comprend très bien les motifs de ses actions mais lui aussi se faisait facilement manipulé par les autres.

Il est artiste peintre et s’inspire de confessions anonymes pour ses toiles. Je tiens à préciser que les petites confessions que Colleen Hoover a glissées sont authentiques. Elles sont très perturbantes. C’est ce que j’apprécie le plus dans ce roman.

I think love is a hard word to define,” I say to her. “You can love a lot of things about a person but still not love the whole person.”

Pour résumer, cette histoire est une romance mais avant tout une histoire de survie, courage, destinée, sacrifice, confessions, regrets…

★★★★★ – Excellente lecture

 


Oh! Et j’ai presque oublié, CoHo a collaboré avec un artiste, le livre contient de remarquables imprimés de peintures. J’ai été agréablement surprise lorsque je les ai découvertes. Elles sont placées à des moments clés de l’histoire.

DSC_0161~2

5 commentaires

  1. Très jolie chronique 🙂 Colleen a l’art de travailler ses romans jusqu’au plus petit détail! Ca ne m’étonne même pas qu’elle ait accompagné son histoire de peintures originales 🙂 Il me fait envie aussi celui-là! Mais j’ai beaucoup trop hâte qu’Ugly Love sorte en VF (même si j’ai déjà craqué en VO aussi)!

    Aimé par 1 personne

    • Merci! 🙂
      Colleen a le pouvoir de détruire émotionnellement tout ses lecteurs et de les laisser dans un état second! Haha
      Oui j’ai vu qu’Ugly Love allait sortir! Celui-ci est une tuerie! Colleen avait fait une excellent travail, je pense que c’est pour ça que j’ai été un peu déçue par Confess. Mais il reste tout de même un must-read. 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s