Avis brief : PhonePlay de Morgane Bicail

Edition Lue : PhonePlay de Morgan Bicail publié le 14 janvier 2016 par Michel Lafon (348 pages, broché) – Genre : Jeunesse, Romance contemporaine

phone play

Ma note : 1 / 5

Un soir, Alyssa, seize ans, reçoit un texto d’un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange :  » Devine qui je suis et je serai à toi. « 

L’occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu’elle juge d’un ennui mortel… quitte à prendre des risques.

Jusqu’où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien ?

.

Il est très difficile d’écrire un avis sur une lecture mitigée. Les idées fusent, certes, j’ai tellement de choses à dire que je n’arrive pas à tout organiser dans ma tête. Alors je vais essayer d’être le plus claire possible. Vous vous en doutez déjà, surtout pour ceux qui me suivent sur Goodreads, PhonePlay a été une grande déception.

L’intrigue, la couverture et le titre m’ayant bien attirée, j’ai foncé sans réfléchir. Je trouve ça vraiment dommage car l’histoire avait du potentiel. Ce n’est pas seulement le côté joueur « devine qui je suis » qui m’intriguait, j’étais plutôt curieuse de voir comment l’auteure allait faire pour rédimer son personnage masculin. Personnellement je ne ferais pas confiance à un gars qui s’amuse à envoyer des sms à des lycéennes pour qu’elles devinent qu’il est. Alors je voulais juste voir comment il allait s’en sortir. Je voulais que l’auteure réussisse à me faire sympathiser avec un personnage qui, dès le départ, avait en quelques sortes, un « mauvais » rôle.

Finalement, ce livre manque cruellement d’entrain. Je me suis beaucoup ennuyée. J’ai du sauter des paragraphes et des pages, car ma lecture s’était réduite à découvrir qui était « Lui ». Et malheureusement, même la révélation de son identité ne m’a pas surprise. L’écriture en soi n’est pas ce qui m’a le plus dérangé. Vu le jeune âge de l’auteure je trouve ça assez remarquable. Le problème provient principalement de la progression de l’intrigue, des personnages et des dialogues.

Premièrement, les personnages ne sont pas du tout attachants. Ce qui est dingue car c’est l’un des points les plus importants à mes yeux. Et je pense qu’au contraire je ne supporte pas Alyssa… L’auteure la fait passer pour une fille plutôt mûre et intelligente. Mais nous sommes bien témoins de tout ce qui se passe dans sa tête et aussi de toutes les sottises qu’elle débite dans ses sms. Elle fume et se vante de tenir l’alcool. Je ne comprends pas comment sa meilleure amie fait pour rester à ses côtés car je peux vous assurer qu’Alyssa mérite le Award de « La pire meilleure amie du monde« . Elle est très méchante et égoïste. J’ai même surligné les passages où elle se comportait mal envers Hollie (Je ne pourrais pas vous les citer, il y en a trop).

Le roman ne se résume qu’à des conversations par sms, ce qui rend vite la lecture redondante. J’ai tourné en rond pendant 70% du livre. Ses réflexions et ses conversations avec « Lui » devenaient vite insupportables. Les dialogues n’étaient pas crédibles. Principalement, à cause de leur langage, mais aussi, parfois ce n’était pas vraiment cohérent. Ces deux personnages prenaient tout au premier degré et n’avaient aucun sens de l’humour. Ils pouvaient se fâcher l’un contre l’autre, mais passer à autre chose l’instant d’après.

Et même si j’adore les romans Young Adult et New Adult où nous rencontrons des personnages lycéens, là c’était juste un peu trop « enfantin » à mon goût. Je n’avais jamais atteint ce niveau d’immaturité. J’ai plutôt interprété ce livre comme un fantasme d’adolescents. Et bien que j’aimerais penser que la vie d’un lycéen ne se résumait pas qu’à réviser, aller à des soirées pour boire et fumer… Ce sont malheureusement bien les seuls éléments véridiques que Morgane Bicail a illustrés dans son roman. Je ne le nie pas, ces éléments peuvent être retrouvés dans d’autres romans. Mais ici, ça n’a pas fonctionné pour moi.

C’est bien dommage, car je ne condamne pas non plus l’auteure à cause de son jeune âge. Je trouvais l’intrigue vraiment intéressante, j’étais curieuse de voir où elle nous emmènerait. Mais plus j’avançais dans l’histoire et plus je m’ennuyais. L’auteure m’a raconté une histoire mais elle ne me l’a pas fait vivre.

★☆☆☆☆ – Lecture décevante

12 commentaires

  1. Je l’ai lu dans sa version Wattpad et c’est vrai que je voulais seulement découvrir qui était « Lui », à la fin je me disais « Tout ça pour ça ? »… Bref, sinon ton blog devient de plus en plus beau, je suis jalouse !

    Aimé par 2 people

  2. […] Mon mois de janvier s’est conclu avec Phone Play de Morgane Bicail. Vous savez déjà ce que j’en pense, j’ai publié ma chronique hier. C’est un roman qui avait du potentiel mais qui manque cruellement d’entrain. Je me suis beaucoup ennuyée et la chute ne m’avait pas étonnée plus que ça.  | ★☆☆☆☆ | Chronique […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s