Avis bref : Corrupt de Penelope Douglas

Edition lue : Corrupt de Penelope Douglas publié le 15 novembre 2015 par Penelope Douglas LLC (461 pages, eBook édition Kindle) – Genre : Dark romance, Drame, New Adult, Romance contemporaine

corrupt

Ma note : 3 / 5

Erika

I was told that dreams were our heart’s desires. My nightmares, however, became my obsession.

His name is Michael Crist.

My boyfriend’s older brother is like that scary movie that you peek through your hand to watch. He is handsome, strong, and completely terrifying. The star of his college’s basketball team and now gone pro, he’s more concerned with the dirt on his shoe than me.

But I noticed him.

I saw him. I heard him. The things that he did, and the deeds that he hid…For years, I bit my nails, unable to look away.

Now, I’ve graduated high school and moved on to college, but I haven’t stopped watching Michael. He’s bad, and the dirt I’ve seen isn’t content to stay in my head anymore.

Because he’s finally noticed me. Suite du résumé

.

Own who you are

Cela vous ait-il déjà arrivé de ne pas savoir comment noter un livre ? Vous ne l’avez pas détesté mais on ne peut pas dire que c’est un coup de cœur car il contient trop d’éléments négatifs. Mais finalement vous n’en n’avez fait qu’une seule bouchée. Et bien c’est le cas pour moi avec Corrupt de Penelope Douglas !

L’amour peut-il côtoyer la haine ? Cette auteure a prouvé à maintes reprises qu’elle maîtrisait à la perfection les relations du type amour-haine, d’abord avec sa série phare Évanescence (Fall Away en VO). Alors, oui, avec Penelope Douglas, l’amour côtoie en effet la haine. Et elle repousse même ses limites avec sa dernière parution, Corrupt. Mon Dieu… qu’est-ce qu’il m’a mise mal à l’aise ce livre…

Erika – Rika – Fane est prête à prendre son indépendance. Elle a toujours été entourée, choyée et supportée par sa famille. Maintenant qu’elle est prête à quitter la ville et à s’installer seule – pour prendre des distances avec son ex petit-ami et sa famille – elle choisit la ville où Micheal Crist réside. Ce dernier qui n’est autre que le frère aîné de son ex. Et aussi longtemps qu’elle se souvienne, Rika a toujours été effrayée et attirée par Michael.

Nothing could have prepared her for what’s ahead…

Son arrivée en ville met en place toute une vengeance planifiée avec soin, et ce depuis des années. Mais ni Michael ni Rika ne s’attendaient à ressentir une telle attirance et une telle tension sexuelle – agrémentée de colère et de haine.

Those who are patient, plan. And beware the man with a plan.

Par où commencer ? Ce livre m’a littéralement laissée bouche bée. Moi aussi, je ne m’attendais pas à ressentir tant de tension ! J’ai tourné les dernières pages, puis je ne savais pas comment j’allais rédiger ma chronique. Je ne savais pas non plus comment me sentir vis-à-vis de cette histoire, car je peux vous assurer qu’il y en a des choses… malsaines, là-dedans ! Je suis presque devenue lunatique avec ce livre, car je suis passée par plusieurs stades. Au départ je n’avais pas vraiment l’intention de finir ma lecture car j’avais les chocottes ! Si le but était d’effrayer le lecteur et de le mettre mal à l’aise, cela a bien fonctionné. J’ai été choquée, dégoûtée par les personnages mais aussi captivée par l’histoire ! En effet, les doubles points de vue et l’alternance du passé et du présent  à chaque chapitre ont piqué ma curiosité et finalement, c’est bien ce qui m’a fait tenir en haleine tout au long du roman. Quelques heures plus tard, j’avais terminé le livre… J’imagine que c’est en partie dû au fait que je suis familière avec la plume de Penelope Douglas. J’aime beaucoup ce qu’elle écrit, elle nous livre des romans intenses et palpitants.

And the things that were irreplaceable in life were the only things of value.

Je vais commencer avec ce qui m’a déplu. Toute cette histoire se base sur une vengeance organisée. Le bourreau ici n’est autre que notre personnage principal masculin, Michael. Bon, jusqu’ici tout va bien, ce genre d’intrigue ne me dérange pas du tout, c’est même du déjà-vu. Mais au fur et à mesure que l’on avance, nous sommes témoins de sa cruauté et de son esprit malsain (et encore, ce n’est pas le pire personnage). Certains problèmes sont abordés de manière extrême. Ici, je parle de violence morale, psychologique et physique. Alors je ne vous dis pas ce que cela a fait à mon pauvre petit cerveau. Certains passages sont si dérangeants que je les ai trouvé réalistes et crédibles (vous voyez comment ce livre a tourmenté mon esprit ?).

Comme je l’ai dit plus haut, cela ne m’a tout de même pas empêché de dévorer le roman, aussi dérangeant soit-il. La plume de Penelope Douglas est tellement addictive et passionnante ! Une autre raison pour laquelle j’ai – en quelque sorte – aimé le roman : mon deuxième sentiment de familiarité qui fut les personnages. La personnalité de Rika est assez similaire à celle de Tate dans Une Haine brutale. On retrouve en Michael un peu de Jared, aussi cruel mais moins brisé…du moins, d’une autre façon. Malheureusement, je n’ai pas eu d’attachements particulier envers les personnages, au contraire, je ne comprends pas certains choix qu’ils ont fait et surtout je ne porte pas Michael dans mon cœur (mais faible que je suis, je me suis un peu adoucie vis-à-vis de son personnage. J’ai été agréablement surprise de découvrir une autre facette de sa personnalité dans l’épilogue, qui était narré de son point de vue). Curieusement, j’ai été charmée par leur relation. On assiste à leurs confrontations qui varient entre attraction et rejets. C’est une relation qui est certes, basée sur la haine, nocive et malsaine, cela ne nous empêche pas de ressentir de l’intensité et une grande alchimie.

She corrupted me.

En bref, Corrupt est un roman très sombre et très intense. Il plaira surement aux fans de New Adult et de Dark Romance. Et malgré ma gêne durant ma lecture, j’ai trouvé l’intrigue et la progression plutôt enivrants et même parfois surprenants (personne ne m’avait préparé pour la scène du sauna ! Comprendra qui lira…) ! J’ai peut-être ressenti une déception quant au développement du personnage masculin.

★★★☆☆ – Bonne lecture, note neutre

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s